news/SwimSquad

Du nouveau à La SwimSquad

Sommaire:
-1 L’équipe se renforce le lundi soir pour la session technique
-2 Bien aborder le retour après les fêtes
-3 Coach Bart en Australie pour la Certification SwimSmooth en Février

1- Assistants Coach le lundi soir
À partir du lundi 11 janvier un second coach sera présent pour assister Coach Bart lors de la session technique de 19h00 
Et pas n’importe qui, puisque les deux assistants qui se relaieront ne seront autre que:
– Coach JP (multiple IronMan (sub10), participations au 70.3 et ITU WorldChampionship et multiple podium sur 70.3)
– Coach Mario, qualifié pour les championnat du Monde IronMan à Kona en 2016, multiple IronMan et 70.3 (10 podiums en 2015 sur 11 triathlon complétés)
Tous deux ont en plus de leur grande expérience sur le terrain suivit les formation d’entraineur offertes par Triathlon Canada cet automne.
Ils viennent ainsi renforcer l’équipe de la SwimSquad déjà composée des fabuleux entraineurs Jenn, Jof et Bart
Capture d'écran 2016-01-08 10.22.31
les Coachs Mario, JP et Bart à IronMan Texas 2015

2- Bien aborder le retour après les fêtes 
Petits conseils prodigués par SwimSmooth: Numérotez vos sessions
 SwimOutdoor
Pour un retour aux affaires à la piscine, souvent vous pouvez ressentir ce patern:
la Session 1 se passe souvent bien, bonnes sensations (surtout si on évite de regarder le chrono)
Sessions 2-5: vous vous sentez comme une enclume dans l’eau, aucun plaisir, peut-être 5 a 10s plus lent/100m qu’a votre pic de forme cet été, vous ne comprenez pas comment vous pouviez nager aussi vite en faisant « le même mouvement » et moins d’effort !
Session 6: le déclic ! vous sentez enfin votre niveau refaire surface 🙂
SwimTop
Session 7-14: Ça y est, vous arrivez à completer les trainings de la swimsquad en maintenant le pace recommandé jusqu’a bout, c’est le moment d’intégrer et d’executer au complet les sessions de « Red Mist » du Mercredi  et de monter le volume !
Session 15-20: Vous allez vous sentir un feu sur certaines sessions, confirmant un meilleur niveau, mais vous pourriez accuser le coup et sans trop comprendre certaines sessions pourraient être marqué par de grosse contre performance du à un état de fatigue marqué, une ou deux journées de repos et il n’y paraitra plus.
Session 20 à 40: La progression continue, mais les progrès sont moindres par rapport aux premières semaines. Maintenant que vous atteignez ce « plateau », c’est le temps de garder la constance et peut être d’inclure un travail technique via des sessions privées ou une analyse vidéo afin de travailler un point précis.
Pour nos athlètes qui sont sur un focus natation nous numérotons donc les sessions, par exemple sur 10 semaines on aura environ 30 sessions, chacun avec un numéro, permettant de mieux suivre l’avancée dans le bloc et le travail qu’il reste à faire.
SwimSquad
Exemple du bloc de 50 sessions de Paul Newsome lors de sa victoire au 46km Manhattan Island  www.swimsmooth.com/paul-mims-training.html
Notes:
– Essayez de toujours balancer votre semaine, avec 1 session technique et 1,2 ou 3 sessions de qualité (vitesse, CSS ou endurance).
– Nous recevons beaucoup de demande pour des sessions video en début d’année, mais nous vous recommandons d’être dans la phase « Session 20 à 40 », afin d’être certain de travailler votre technique une fois un plateau atteint, et de pouvoir associer l’amélioration de votre natation à ces progrès et non pas à un gain de fitness global.
– Les sessions avec analyse video individuelles reprendrons fin février au retour d’Australie de Coach Bart (inscriptions prochainement). Plus d’information sur le déroulement de ces sessions: http://swimsmooth.com/certifiedcoaches.html
sessionvideo
Session video – 5 angles de vue dont 3 sous l’eau

-3 Coach Bart en Australie pour la Certification SwimSmooth du 4 au 21 Février
swimsmoothLogoTrois ans après sa première formation SwimSmooth en Californie, et plus de 1000h de coaching sur le bord de la piscine et près d’une centaine d’analyse video individuelles coach Bart pars pour trois semaines en Australie ou il suivra la dernière étape pour la certification SwimSmooth (limité 10 entraineurs sélectionnés dans le monde en 2016).
Il deviendra ainsi le premier coach certifié au Canada.

=

Publicités