Athletes Race Reports/Comptes Rendus

Compte Rendu: François à Challenge Quassy (demi IronMan)

Notre athlète François Fortin,  vous partage son compte rendu du Challenge Quassy. Il participait au demi IronMan, en préparation pour le IronMan Mont Tremblant 2015.

Capture d'écran 2015-06-10 17.02.05

Arrivé tôt à la zone de transition j’ai amplement le temps de préparer mon matériel avant la fermeture de la zone. J’en suis surpris car j’arrive souvent trop juste.
J’ai le temps de relaxer avant le début de la couse.
Direction la plage. Au départ de la natation je ma place au milieu et disons que ça brasse un peu.
IMG_7891 (1) Ça joue du coude pour les premiers mètres et je reçois un coup de pied dans les lunettes, rien de sérieux mais ca surprend.
A l’approche de la 2e bouée le groupe s’est étiré et je trouve mon pace. Je me force à faire du repérage car les bouées sont relativement espacées. Après le premier virage, c’est l’enfer pour le repérage. Avec le soleil plein visage, impossible de voir les bouées suffisamment d’avance alors je me fie sur les groupes de nageurs en avant. A un moment un kayakiste me fait signe, je m’écarte trop (foutu soleil et natation croche). Beaucoup de temps perdu dans cette portion de la nage (Le parcours sur la montre le confirme un peu). Au 2e virage, la visibilité vers la plage et les bouées est bonne et je pousse un peu le pace. Sorti de l’eau en 39min22sec pace de 2m01 / 100m, j’aurais espéré vraiment mieux. La distance sur ma Garmin est de 1970m pour un pace de 1m59. Pas si mal finalement comme distance considérant les difficultés du repérage sur le 2e tiers de la nage.
IMG_6307

La T1 se déroule bien mis à part les pieds qui ne veulent pas sortir du wet suit et les bas difficile à mettre. Le vélo commence bien mais la première heure est FREETTTE. Le corps mouillé, les descentes et le parcours à l’ombre me gèle. Je me réchauffe seulement dans les montées et la température se place après 1 heure. Comme prévu je ne pars pas trop mollo. A fond pour 90km. Je pousse dans les descentes pour garder de la vitesse et les côtes se montent bien mais j’ai le ventre barré, coupé en deux. Le froid ou l’eau du lac? Vers le 45e km c’est LA longue montée. Je commence à un bon pace dès le début ne sachant pas la longueur même si je sais qu’elle est longue. Je dépasse tout le monde sauf 1 fille qui me dépasse (1ere AG?). La montée se termine mais il y a toujours d’autres petites montées ça n’arrête jamais! Je prévoyais pousser à partir du 50km mais la montée m’a tuée les jambes, je garde donc le pace.
IMG_7923Les derniers 15-20km me semble long, ça recommence à monter vers le retour et les jambes sont fatiguées. J’ai hâte de débarquer du vélo et de courir pour changer le mal de place. Je force le mental pour garder le pace et je veux absolument rentrer en 3 hres pour une moyenne de 30 km/h. Le dernier droit sur la route 64 vers la transition est en montée et j’ai l’impression que je n’avance pas. Merde est-ce que mon frein en arrière est encore collé! (Finalement non, j’avais les jambes toastés!).
Vélo complété en 3h02.

T2 en vitesse et arrêt obligé au toilette (pause pipi), j’ai définitivement avalé trop d’eau dans le lac et j’ai mal au ventre.
Le début de la CAP est infernal, plein soleil, des montées, le ventre barré et un point au ventre qui veut s’installer. Ça va être long !!! Après 25 minutes c’est l’heure de l’artillerie lourde. Je prends un gel Garneau Espresso (125mg caféine) pour me booster. Après quelques minutes, je reviens à la vie J. Le parcours est un peu plus plat, douleur au ventre disparue et je suis en forme. Pace entre 4m45 et 5min/km.

IMG_7927
Je pourrais en donner encore mais il reste plus de 10k à faire alors je maintiens le pace.
La 2e portion nous fait travailler aussi avec les montées et les descentes assez raides.
Je garde le focus pour le pace, on endure la douleur. Pas question de marcher dans les montées!! Je maintiens le pace entre 5:00 et 5:30/km Dernière montée qui fait mal mais encourageante voyant le chrono sur ma montre. Arrivée en 5h37m19.

Ok j’aurais aimé cassé le 5h30 mais considérant le parcours je ferais certainement mieux que 5h30 sur un parcours comme Tremblant ou Old Orchard.

 

Voici les splits :IMG_7939

Swim      39 :22     pace 2 :02/100m   51/91

T1             2 :49

Bike        3 :02 :03   pace 29.6km/h   25/91

T2             1 :24

Run         1 :51 :40  pace 5min29/km   28/91

Excellent test pour l’entrainement et il y a encore du travail à faire pour l’Ironman. Le parcours n’est pas des plus facile mais très beau et c’est un triathlon qui vaut la peine de faire.

 

Publicités