SwimSquad

1000m Tempo: Retiens toi, retiens toi ;)

La semaine passée lors de la session d’endurance, le set principal comportait un 3x1000m ou un 3x800m suivant le niveau.

2014-01-28 07.21.11

La consigne était simple:
– 1000 tempo, un petit break,
– 1000m tempo + Pull, break,
– 1000m CHRONO !

2014-01-28 07.16.22

Ca a travaillé fort 🙂

Pour corser le tout:
–  les Tempo Trainers étaient interdit dutant cet entrainement.
– La pratique était affichée au fur et à mesure, donc les nageurs ne savaient pas la suite du programme quand ils commencaient le premier 1000m tempo.

Les résultats montrent plusieurs points:

  • la plupart des nageurs ont fait le premier 1000m « tempo »  beaucoup trop vite:  autour de leur pace CSS (ou vitesse au seuil, qu’on peut tenir autour de 1500m). Certains nageurs sont même parti plus vite que le CSS sur le « tempo ».
    ->  On cherche plutot un pace entre CSS+5s et CSS+10s suivant le profil du nageur.

Capture d'écran 2014-01-28 10.07.57

  • Le deuxième 1000m avec le Pull permet souvent au gars d’utiliser leur force musculaire du haut du corps et de compenser les défauts de postures et de Kick, par contre chez les filles l’impact est moins intéressant, et parfois même plus pénalisant avec le Pull.
    Mais globalement encore une fois le pace était trop rapide pour bon nombre de nageurs.
  • Le troisième 1000m devait être le plus rapide en mode « Chrono ».
    Fait marquant: Aucun nageur n’a réussit à aller plus vite sur celui ci que sur le premier !

Plusieurs raisons pour expliquer cela:

  1.  Mauvais pacing au premier 1000m: Beaucoup de nageurs sont partis bien trop vite, au niveau de leur CSS, soit presque en mode « Chrono » dès le premier 1000m. On remarque que ceux qui sont partis à une allure plus convenable (entre CSS+5 et +10s) on réussi a maintenir un pace bien plus stable sur le denier Chrono.
  2. Phase de la saison: Pour la plupart du monde nous sommes encore tot dans la saison, la fatigue apres l’echauffement, les educatifs et les deux premiers 1000m embarque, il manque encore de puissance, d’endurance et de résistance à ce stade de la saison pour la majorité du groupe.
  3. Mauvais pacing pendant le 1000m Chrono: Beaucoup de nageurs partent trop vite dans leur Chrono à cause du stress qui embarque. Il nous manque les laps des premiers 100m pour le Chrono afin de vérifier si les nageurs sont parti en fou a cause de l’adénaline, hypothequant souvent leur chrono pour les derniers 500m et perdant ainsi bien plus de temps qu’en partant à la bonne allure.
  •  Notez qu’en triathlon il est intéressant de savoir « mettre la gomme » pour le départ du Triathlon afin de bien se placer, mais si cela doit être fait intelligemment.
  • Si vous regardez les temps des records du monde longue distance, les nageurs sont extrêmement constants:
Capture d'écran 2014-01-28 10.44.14

extrait de l’Articile de Paul Newsome sur SwimSmooth:

Nous reprendrons ce type de séance un peu plus tard dans la saison, déjà hate de voir comment nos nageurs vont avoir assimilé le volume et surtout pris de l’expérience pour mieux gérer ce genre d’effort 🙂

Publicités

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s