Bart's Race Reports/Comptes Rendus/Kona/news

Récap: Bart @ Kona 2013

Après la seconde place dans ma catégorie au IronMan Tremblant (9h33), j’étais donc qualifié pour Kona,  ce que je n’avais pas voulu prévoir au calendrier…
Mais comment refuser un spot pour Kona ?
Et encore plus quand on y a déjà gouté  2 ans plus tôt: c’est quelque chose de presque inconcevable tellement le lieux, l’atmosphère et le challenge qui l’accompagne en font une épreuve comme nul autre.
logoIronMan2

L’évènement n’était pas prévu dans les finances, mais grâce à l’aide de mes partenaires, amis et athlètes j’ai pu boucler le budget ! Wahoo quel belle communauté que celle du triathlon !!

Préparation:

– 1 mois avant la course, je profite du demi IronMan Esprit pour reprendre un peut de rythme apres 3 semaines bien relax pour bien recupérer du IronMan Tremblant. Ça va bien, les jambes sont la, avec un PB en 4h10 (les conditions étaient  bonne :))
– La semaine suivante, je me prend une portière de voiture qu’un automobiliste ouvre sans checker. Rien de cassé, mais le dos en prend un coup. Je devrai réduire la course au minimum jusqu’au Ironman pour lui permettre de bien se remettre. Un gros merci a Didier Drumez pour ses traitements de massotherapie magiques 🙂

Hawaii

J’arrive juste 6 jours avant la course, un peu trop juste pour bien s’adapter si c’était a refaire, mais pas évident de partir plus longtemps.

On a tout le même le temps de se faire harceler par les paparazzi (Anne-Emmanuelle Ricard pour Triathlon Québec) 😉

On se sent tout de suite dans l’ambiance, on organise plusieurs rencontres et entrainements entre les athlètes québécois, vraiment une super ambiance !!

DSC_5545

Avec Pat pour une dernière session de natation avant la course 🙂

Romain

le triathlète Pro Romain Guillaume, toujours dispo et accessible 🙂

1268793_590221104370111_835814415_o

Anne en profite pour faire une entrevue avec Romain pour TQ

DSC_5580

Les beaux stickers 2011 et 2013 🙂

DSC_5582

Près pour le « Bike Check »

photo (4)

On dépose les vélos , petit cérémonial avec prise de photo, « Bike count », etc…

Le jour J

Après la séance de marquage, direction la playa, les reporters sont encores la, de vrais paparazi 😉

Natation:

Je pense me placer sur la gauche, en fait c’est tellement large l’air de départ que je suis en plein milieu, exactement a la place ou je ne voulais pas être…

On fait du sur place pendant 10min en attendant le départ.

departKona

Le champion de ma catégorie me reconnait: « Are you Bart », ha c’est vrai, je suis le seul à pas être rasé de prêt… Sympa , on jase un peu avant le départ avant de se remettre dans notre bulle. (il fera la course en 8h4… il fini 20 au général, à quelques secondes de Craig Alexander… 

« Bouuum » le coup de canon est lancé, et la je réalise que je m’était pas du tout mindé… le souvenirs de 2011 me reviennent: c’est vrai que c’est la nage la plus difficile et pénible a vivre a cause du départ très large et du calibre plus homogène des nageurs.

Des bras et des jambes a perte de vue de tout bord, ça sera comme ça pour les 3/4 de la course, jamais le temps de penser à la technique ou de profiter du paysage, on enclenche le mode ‘survie’ une première fois, et on essaye d’éviter les coups.

Je bois tellement d’eau salé que je me dis que j’aurai pas besoin de caps de sel…

Ma montre m’indique 2000m alors qu’on a pas encore passé la mi-course, pourtant je nage pas pire droit… mon pace est excellent par contre, vu qu’on est toujours dans un gros groupe et qu’on profite donc de l’aspiration.

1376317_743547092338429_1227824793_n

Le retour est face au courant, ça se calme un peu, ouf 🙂

Capture d’écran 2013-10-08 à 20.54.33
Les derniers 1000m sont interminables et on se retrouve tous comme des sardines car le finish est très étroit, limite on se marche les un sur les autres.

bart-swim

Temps final, 1h11 pour 4200m au GPS plutot que 3800m, ce qui tendrait à confirmer la rumeur qui dit que le parcours serait plus long. (Détails sur TrainingPeaks )
en général j’ai 100 à 200m d’écart sur IronMan quand je nage un peu croche.
Mais je bat mon temps de 2011 malgré pas mal moins d’entrainement:merci le SpeedSuit Huub (le même que le vainqueur du jour héhé) et le travail technique 🙂

T1:
je prend le temps de me rincer, et hop c’est parti 🙂

Vélo: Tellement de monde sur le parcours, je dépasse bcp de monde la première heure, puis nous sommes toujours les même a nous redoubler, dont certains draftent comme ça se peu pas, j’essaye de me concentrer, mais je peux pas m’empêcher d’en interpeler  certains (j en reviens pas de ce que certains se permettent !!)

bart-velo

C’est très fatiguant psychologiquement et physiquement: avec le vent de dos, tout le monde va vite, donc je dois me concentrer pour garder mon pace, accélérer pour dépasser, ralentir pour laisser 7m d’écart quand je me fais dépasser (parfois par des groupes), pour finalement re-accélerer car ils ralentissent après…

Je bois et m’arrose régulièrement, je m’alimente tranquillement, tout va bien, mais je fais plus de 80km en 2h00 (41km/h de moyenne….), on a trop le vent dans le dos, on va payer ça cher au retour que je me dis !

Ca commence à être long, j’ai hate a la fameuse « Cote de Haiwi », ou on verra ceux qui ont trop poussé 🙂

Bart-Velo2

Enfin le retour, même en descente on avance pas, bonne nouvelle, j’ai des jambes, je peux travailler en force. Il reste 70km, je commence à regarder régulièrement ma montre.

Le vent se lève de plus en plus fort, je pousse, je rattrape du monde mais ça ressemble à une course de tortue :D, mais le vent éclate les groupes, je peux enfin rouler de manière constante, en dépassant du monde progressivement 🙂

Je suis encore plus motivé car je vois que je peux battre mon record sur la partie vélo.

bart-velo

L’arrivée enfin, je fait mon ptit PB (4h54),

Stats Velo

Stats

Détails sur TP (non je n’avais pas de PowerMeter ni de cardio 😉)

Course a Pied:

Je n’ai pas des jambes du tonnerre, peut être le manque d’entrainement a cause du dos depuis 3 semaines, mais c’est correcte, je me force à ne pas dépasser 4’40/km, mais ça va bien, je suis relax.

Bart-cap2

je commence à sentir une gène dans l’estomac, mais c’est tolérable, je garde mon plan habituel de nutrition, eau + jujube puis eau+gels. C’est nuageux, il fait vraiment très lourd super humide.

je pense qu’après toute l’eau salée bu durant la natation, j’aurai du adapter mon plan et boire bien plus d’eau claire sur le bike et en course pour rincer un peu tout ça….

Au 10 premiers kilo je suis toujours bien dans l’allure pour rentrer le marathon en 3h20, mais la douleur devient plus vive…

La douleur devient tellement vive que je dois ralentir, et même m’arrêter pour me plier en deux sur le bord de la route 😦

Je repars péniblement, je n’ai pas le choix de multiplier les arrêts pour faire passer la douleur… j’attend 1min, et je repars au petit trot… 1km a la fois, j’oublis le pace, je suis en mode ‘survie »… il reste près de 25km, j’ai aucune idée à quelle allure je vais finir ça vu l’allure que ça prend !
Je pense juste au moment ou je vais m’allonger dans la pelouse après avoir franchi la ligne d’arrivée !!
Je reprend mon « jog » parfois la douleur passe, yahoooo, je reprend un pace en bas de 4’45/km, ça dure 2-3min, avant que les crampes ne reviennent.

Les 10 derniers kilo les choses commencent à s’arranger, la motivation de rattraper certains amis du Québec et de ne pas se faire rattraper par d’autre empêchent de se laisser aller, pas le choix de donner tout ce qu’on peut. En plus je me doute que plusieurs amis check aussi mes temps de passage sur internet 😉
Je prend presque exclusivement de l’eau aux stations, réalisant enfin que ça m’aidera plus que de prendre du sucre en ce moment…

Kona-MarathonDétails sur le Marathon

Je check ma montre, je reprend un pace moyen en bas de 5’00/km, je check le chrono: étonnamment, finir sous 10h semble encore faisable, je peux même battre mon temps de 2011 !
Je suis même pas si loin des 3h30… y’a un truc qui m’échappe, car j’ai vraiment fait un marathon catastrophique…

Je m’accroche, je pousse les derniers 5kilo, je dépasse de nombreux concurrents (encore une course d’escargot ;)), finalement j’arrive mêmeàa gagner quelques positions par rapport au début du marathon.

Bart-Sprint

Je sprint comme un débile les 500 derniers mètres pour passer sous les 9h45 et rattraper quelques concurrents, ce qui va me couter cher en terme de récup…

Bart-Finish

Je fini la course explosé comme jamais, zéro fun sur le marathon, si ce n’est d’avoir été au bout de moi-même et d’avoir réussi à battre mon temps de course a pied et générale de 2011 malgré les conditions.

final

Bien explosé !

Au final, vraiment heureux du résultat, mais j’ai une revanche à prendre sur ce marathon !
Je sais que dans de bonnes conditions sub 9h30 à Kona est atteignable !
Mais ça ne sera pas pour 2014, si je fais un IronMan, ce sera une course du circuit Challenge ou Rev3 (donc pas de qualif pour Kona), afin de garder le budget et le calendrier sous contrôle 🙂

-> Entrevue post Kona passée dans le webzine 10-21-42
-> Album photo (photos de Anne Ricard)

Enfin, un énorme merci à tous ceux qui m’ont aidé à remplir se défi:
Mention spéciale pour Anne-Emmanuelle Ricard  pour ses encouragements, son soutien inconditionnel et pour son incroyable travail de couverture de l’évènement pour Triathlon Québec qui a permis aux supporters de suivre les athlètes québécois depuis l’autre bout du monde.

1381623_560221697383462_1146524476_n

Anne en compagnie de la championne du monde 2013

 Merci à mes partenaires, athlètes et amis wahooo, je suis vraiment super bien entouré :).

Nouveau Casque Garneau Course fruit2goCapture d'écran 2013-12-11 10.08.12

HELM   Smith OpticsHuub MarinBikesLogo

Publicités

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s