Conseils/Entrainement

Gérer l’intersaison pour les triathlètes

Avec le triathlon et le marathon de Montréal derrière nous, pour la plupart des athlètes du Québec cela signifie la fin de saison.

Podium=Montreal

De beaux podiums au Tri Esprit de Montréal 🙂

Comment gérer cet événement et se préparer au mieux pour la saison prochaine où la plupart d’entre vous aurez des objectifs encore plus ambitieux ?

    • COUPURE DE FIN DE SAISON : RECUPERATION OU REGRESSION ?

Lorsque le corps arrête de s’entraîner, il se régénère oui! Malheureusement, il perd aussi certain de ces acquis. Mais il s’agit d’un mal pour un bien. Vous serez plus apte à repartir pour une nouvelle saison, si vous prenez une pause. L’erreur serait de vous précipitez vers les cours de Maitres Nageurs car vous avez décidé de progresser en natation, ou vers les cours de Spinning pour progresser en vélo (non vraiment pas :D).

    • FAIRE UNE PAUSE…QUELS BIENFAITS SUR LE CORPS?

 « Les muscles se réparent, ils fabriquent de nouvelles fibres, augmentent leurs stocks de sucre et multiplient les structures chimiques destinées à la combustion des réserves. Les glandes accumulent à nouveau les hormones destinées à construire et à stimuler le corps. Le cerveau refait le plein en substances dont la mission est de transmettre l’information de neurone en neurone. Sur le plan psychologique, voilà qui contribue probablement à évacuer la saturation !» – Docteur Stéphane Cascua – France Football – Mai 2004

Au niveau psychologique, si vous reprenez trop rapidement, vous courrez le risque d’émousser votre motivation aux moments clefs de votre nouvelle saison.

    • CÔTÉ ENTRAINEMENT: QUELS CONSEILS POUR L’INTERSAISON?

Chaque athlète est différent, certains « coupent » plus longtemps que d’autres …Pour ma part je conseille une trêve de 3 à 6 semaines.

Attention, une « Pause » ne signifie pas l’arrêt complet de l’entrainement pendant 3-6 semaines, mais entretenez vous, et retrouvez le plaisir de courir en gang, sans chrono, en nature. Le repos complet quand à lui est facultatif et ne devrait pas dépasser une semaine.

QUE FAIRE PENDANT L’INTERSAISON:

L’objectif est de conserver un minimum d’activité, de ne pas couper totalement pendant une trop longue période car plus dur sera la reprise !

  • Changez vos habitudes, essayez de nouveaux parcours, accompagnez des amis qui débutent et aimeraient se lancer mais n’osent pas courir avec vous car vous êtes trop « rapide » ou compétitif.
  • Ecoutez vous envies, faites les sports qui vous tentent, et pas nécessairement les sports du Triathlon: notamment des sports « sociaux » car vos amis vous ont surement reproché votre manque de participation cet été 😉 (tout en prenant bien garde aux blessures)
  • Profitez en pour faire du Vélo de Montagne, vous pourrez compenser encore quelque temps votre manque de technique par vos qualités athlétiques, et les éventuelles chutes n’auront pas d’impact sur le reste de votre saison 🙂
    Cela vous permettra en plus d’améliorer vos habiletés sur le vélo.
    Des journées d’essai gratuits sont en général proposées a l’automne, l’an dernier j’ai pu tester plusieurs vélo à St Adéle grâce aux Démos Marin Bikes (29ers, HardTail ou full suspension). (tenez vous au courant via leur page FB)

    Profitez en pour faire du Vélo de Montagne !

  • Vous pouvez essayez de maintenir 1 petite session de chaque sport hebdomadaire (relax), afin de permettre un retour aux choses sérieuses plus facile ensuite.
  • Enfin, si vous revenez de blessure, consultez votre physio et profitez en pour travailler le renforcement musculaire et prendre le temps de complètement vous réparer.
  • Prenez le temps de faire un bilan de votre saison, de ce que vous avez appris, des erreurs commises, des accomplissements réalisés.
  • Analysez vos points faibles qui pourraient être amélioré durant la saison hivernale.
  • Servez vous de ce bilan pour mieux définir vos objectifs pour la saison prochaine.

Note: si vous avez des gros objectifs post saison comme un Marathon ou autre événement, parlez en a votre coach afin de ne pas hypothéquer toute votre saison suivante !

Vous avez bien mérité quelques 5@7 🙂

Bref, profitez de cette intersaison, faites un bilan, déconnectez vous un peu (sauf le 12 Octobre pour regarder Kona), passez plus de temps avec vos amis « non Triathletes », votre famille et faites le plein de motivation pour repartir comme neuf pour votre prochaine saison !

Publicités

Une réflexion sur “Gérer l’intersaison pour les triathlètes

Laisser une réponse

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s